Qu’est-ce que l’anxiété et la phobie dentaire?

La majeure partie des interventions dentaires ne sont pas douloureuses. Toutefois, la simple idée de se rendre à un rendez-vous chez le dentiste peut vous angoisser ou vous stresser.

La plupart des gens peuvent vivre avec la peur d’aller chez le dentiste. Pour ceux qui souffrent de phobie dentaire, l’idée d’une visite chez le dentiste est terrifiante. Ils peuvent avoir une grande peur qu’ils feront tout pour éviter un rendez-vous chez le dentiste.

phobie dentaire

Une phobie est une peur intense et déraisonnable. Les gens peuvent craindre une activité, un objet ou une situation spécifique. Les personnes atteintes de phobie dentaire repoussent souvent les soins de routine chez les dentistes pendant des mois et des années. Pour l’éviter, ils préfèrent supporter les infections des gencives (maladie parodontale), la douleur ou même des dents cassées et disgracieuses. De plus en plus de personnes âgées ont des gros soucis dentaires, si les soins sont pris trop tard, c’est parfois irréversible.

L’anxiété et la phobie dentaire sont extrêmement fréquentes. On estime que 9 à 15 % des français évitent de voir le dentiste à cause de l’anxiété et de la peur. Les gens utilisent souvent les mots “anxiété” et “phobie” pour dire la même chose, mais ils sont différents.

Les personnes souffrant d’anxiété dentaire éprouveront un sentiment de malaise au moment des rendez-vous. Ils auront des inquiétudes ou des craintes exagérées et infondées. La phobie dentaire est un problème plus grave. C’est une peur ou une crainte intense. Les personnes atteintes de phobie dentaire ne sont pas simplement anxieuses. Elles sont terrifiés ou paniqués.

phobie dentaire

Ces dernières  présentent un risque plus élevé de maladie des gencives et de perte précoce des dents. Éviter le dentiste peut également comporter des risques sur le plan émotionnel. Des dents décolorées ou endommagées peuvent rendre les gens mal à l’aise. Souvent ces personnes évitent de sourire ou garder la bouche partiellement fermée lorsqu’ils parlent. Certaines personnes peuvent devenir si gênées par l’apparence de leurs dents que leur vie personnelle et professionnelle commence à en pâtir. Il y a souvent une forte perte d’estime de soi.

Elles peuvent aussi souffrir d’une santé en général moins bonne, et même d’une espérance de vie plus faible. En effet, il est  constaté qu’une mauvaise santé bucco-dentaire était liée à certaines affections mettant la vie en danger, comme les maladies cardiaques et les infections pulmonaires.

Il y a divers niveau d’anxiété et de phobie dentaires. À l’extrême, une personne atteinte de phobie dentaire peut ne jamais voir un dentiste de sa vie entière. D’autres peuvent se forcer à se rendre à leurs rendez-vous, mais ils n’en dorment pas la veille. Il n’est pas rare que les gens se sentent malades ou, dans certains cas, se rendent réellement malades lorsqu’ils sont dans la salle d’attente.

La phobie du dentiste peut être traitée comme d’autres troubles mentaux. Sans traitement, elle peut s’aggraver avec le temps. C’est en partie parce que le stress émotionnel peut rendre les rendez-vous chez le dentiste plus inconfortables qu’ils ne le devraient.

peur du dentiste

Les personnes qui sont de nature assez stressés ont tendance à avoir un seuil de douleur plus bas. Cela signifie qu’ils peuvent ressentir de la douleur à des niveaux plus bas que les autres. Celles-ci peuvent nécessiter une anesthésie supplémentaire ou d’autres types de sédation (anesthésie générale, Gaz Méopa…).

Causes de l’anxiété et de la phobie dentaire

Les gens développent des angoisses et des phobies pour différentes raisons. Cependant, lors des différentes études menées auprès des patients, quelques thèmes communs se dégagent.

Douleur : Dans un sondage mené auprès de personnes qui n’avaient pas consulté un dentiste depuis 12 mois, 6 % ont indiqué que la principale raison était la peur de la douleur. La peur de la douleur est plus fréquente chez les adultes plus de 24 ans. Cela peut s’expliquer par le fait que leurs premières visites dentaires douloureuses.

Sentiments d’impuissance et de perte de contrôle : De nombreuses personnes développent des phobies à partir des situations dans lesquelles elles sentent qu’elles n’ont aucun contrôle. Quand elles sont dans le fauteuil du dentiste, elles doivent rester immobile. Elles peuvent avoir l’impression de ne pas pouvoir voir ce qui se passe ou prévoir ce qui va leur faire mal. Il est courant que les gens se sentent impuissants et incontrôlables, ce qui peut déclencher de l’anxiété.

Embarras : La bouche est une partie intime du corps. Les gens peuvent avoir honte ou être gênés d’avoir un étranger qui s’en approche et vient à en regarder l’intérieur. Cela peut être un problème particulier s’ils sont gênés par l’apparence de leurs dents. Pendant un traitement, le visage de l’hygiéniste ou du dentiste peut se trouver à quelques centimètres. Cela peut rendre les gens mal à l’aise.

Expériences passées négatives : Toute personne qui a ressenti des douleurs ou de l’inconfort lors d’interventions dentaires précédentes risque de devenir plus anxieuse.

se faire soigner les dents

Les symptômes

Il n’y a pas de frontière claire qui sépare l’anxiété “normale” de la phobie. Tout le monde a des craintes et des inquiétudes et y fait face de différentes façons. Cependant, les traitements dentaires ne sont pas fait pour vous effrayer. Si c’est le cas, vous aurez peut-être besoin d’aide pour surmonter vos craintes.

Les différents signes de phobie dentaire

La phobie dentaire peut se présenter sous plusieurs formes :
– Vous vous sentez tendu ou avez de la difficulté à vous endormir la veille d’un rendez-vous chez votre dentiste.
– Vous devenez de plus en plus nerveux pendant que vous êtes dans la salle d’attente.
– Vous ressentez de la peur juste en vous imaginant : aller chez le dentiste, les instruments dentaires, le personnel en blouse blanche dans le cabinet du dentiste. L’idée d’une visite chez le dentiste vous rend physiquement malade.
– Vous paniquez ou avez de la difficulté à respirer lorsque des objets sont placés dans votre bouche pendant un rendez-vous.

Si vous vous retrouvez et que vous vous sentez concerné par l’un des symptômes ci-dessus, vous devez parler à votre dentiste de vos sentiments et craintes. Il ou elle vous aidera à surmonter ces épreuves avec pédagogie. Vous pouvez aussi vous rendre en clinique spécialisé. Il existe des centres spécialisé dans les traitements dentaires sous anesthésie générale pour les cas extrême. (Plus d’infos sur les différents soins possibles sur https://www.clinique-dentaire-paris.com/)
Pour ceux qui rencontrent seulement que quelques appréhensions, il existe des traitements homéopathiques à prendre quelques jours avant le rendez-vous. Il est possible comme évoqué plus haut d’utiliser des sédatifs oraux ou le Gaz Meopa pour des soins sous sédation consciente.