Pharmacie en ligne : où en est-on ?

Nous l’annoncions déjà dans un article de novembre 2012, les pharmacies en ligne se sont considérablement développées depuis. En 2012 se posaient des questions d’ordre éthique : vendre des produits de pharmacie ou de parapharmacie en ligne est-il réellement dans l’intérêt des personnes ? L’Ordre National des Pharmaciens s’est positionné depuis, en répondant oui, tout en maintenant une certaine hostilité, mais seulement pour les sites autorisés qui sont d’ailleurs recensés sur le site de l’Ordre. Ce qui semble logique dans la mesure où la prise de risque peut être lourde de conséquences sur ce type de produits.
Alors qu’en est-il vraiment aujourd’hui ?

Vente de médicaments

La pharmacie traditionnelle en difficulté

Ce n’est pas une nouveauté, les pharmacies traditionnelles éprouvent des difficultés face aux évolutions du marché : déremboursement des médicaments, concurrence des parapharmacies de plus en plus nombreuses, incitation des pouvoirs publics à réduire la consommation de médicaments, baisse des prix… De nombreuses pharmacies traditionnelles ont mis la clé sous la porte et le mouvement continue.

Pharmacie en ligne : oui mais…

Sur internet, la vente de médicaments sans ordonnance est à la fois un marché porteur mais soumis à des freins. Le succès de la vente en ligne est indéniable dans nombre de pays européens mais en France le consommateur reste méfiant et les habitudes ont la vie dure. D’autant que les risques ne sont pas négligeables, essentiellement avec la contrefaçon ou l’automédication mal administrée par manque de conseil. La France en a été victime avec de nombreuses contrefaçons écoulées ces dernières années (essentiellement achetées sur des sites hébergés à l’étranger), depuis le message est passé : acheter les yeux fermés sur internet avec pour seul intérêt le prix n’est pas sans danger ! Du coup le marché est en sommeil et ne connaît pas un développement comparable à des pays voisins comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni. Le potentiel du marché est bien réel mais il nécessite un certain nombre de garanties données aux consommateurs.

pharmacie en ligne

Les garanties, la clé du développement

Dès lors le législateur est intervenu avec un principe simple : seules les pharmacies traditionnelles peuvent animer une boutique en ligne. C’est aussi l’attente des consommateurs français qui souhaitent une information claire et des garanties d’authenticité des médicaments. Il reste cependant un frein : les contraintes imposées par le législateur qui semblent compliquer l’activité sur internet des pharmaciens, mais qui sont formulées dans un esprit de garanties et de sécurité au service du consommateur.

Quoi qu’il en soit, les sites de vente en ligne animés par des pharmacies traditionnelles rassurent, pour peu que le communication soit efficace : mise en avant de l’autorisation, service de conseil par mail, messagerie et téléphone, guides d’automédication, marques et laboratoires de référence. L’avenir de la pharmacie en ligne semble dès lors positif avec un marché prometteur.

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez toujours faire des rétroliens et des pingbacks.