Vente en pharmacie ou boutique de médicaments en ligne ?

En matière de santé publique, les choses ne cessent d’évoluer régulièrement. A Caen, une pharmacie vient de jeter un pavé dans la mare, en proposant la vente de médicaments en ligne. Cette démarche est loin d’être approuvée par tous. La pharmacie propose donc sa boutique en ligne, dans le seul but d’être efficace contre la contrefaçon de médicaments. Au lieu d’acheter n’importe quoi, les patients peuvent aller directement sur la pharmacie, depuis le 14 novembre, et avoir ainsi accès à un service e-santé de qualité.

Lutter contre les médicaments contrefaits

D’un point de vue purement légal, il n’est nullement nécessaire que le pharmacien et le client soient en contact direct et physique pour acheter des médicaments. Le pharmacien a un devoir de conseil, qu’il peut transmettre par le biais de messages ou de mails. La boutique en ligne a donc mis en place un service de conseils, afin que chaque client puisse obtenir des réponses à ses questions. Il est même possible d’avoir une assistance conseil par mail ou par téléphone, en fonction des besoins.

Cette pharmacie en ligne propose de nombreux produits tels que les vitamines, les médecines naturelles, les médicaments classiques, les produits pour bébé ou minceurs. Il y a plus de 4000 produits référencés sur ce site, vendus principalement en parapharmacie et pharmacie. Pour la vente de médicaments dits de médecine, on peut retrouver les médicaments pour lutter contre le rhume, les douleurs, la circulation du sang ou les troubles de la digestion. La vente de ces produits en ligne est parfaitement légale et permettrait de mettre un terme à la contrefaçon de nombreux médicaments. Ce serait déjà un grand pas pour les consommateurs, qui peuvent en péril leur vie et leur santé, en achetant n’importe quoi sur le web et à n’importe quel prix.

Une simple opération commerciale ?

La vente de produits pharmaceutiques ou de médicaments en ligne n’a pas de réglementation stricte et claire en France. Du fait de ce flou juridique, la pharmacie de Caen a décidé d’être la première à ouvrir sa boutique en ligne de médicaments. Si en France il s’agit d’une primeur, cela existe déjà un peu partout en Europe. Pourtant, l’ouverture de cette pharmacie en ligne n’a pas fait que des heureux. Le syndicat des pharmaciens n’a pas tardé à se manifester et à riposter vivement. Selon eux, la pharmacie s’est servie du web, pour relancer son activité et réaliser une opération commerciale. L’Ordre National des Pharmaciens ne se prononce pas pour l’instant. Si ce type de pharmacies en ligne comporte de nombreux avantages, il ne faudrait pas que les consommateurs oublient définitivement les pharmacies de terrain. Acheter sur le web, en dehors de pharmacies officielle, c’est prendre le risque de tomber sur de faux médicaments.

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez toujours faire des rétroliens et des pingbacks.