Pannes sexuelles, effets secondaires de certains médicaments

La sexualité est l’un des domaines peu abordés par le corps médical pour plusieurs raisons, entre autres le manque de culture en cette matière et l’absence de formation. Discuter de ce sujet n’a jamais été, par ailleurs, facile pour ces professionnels de la santé. Ce sont différentes raisons qui ont poussé l’AFU ou Association Française d’Urologie à traiter le thème de la sexualité cette année. Le but du congrès mené par cette association est de permettre aux urologues à mieux identifier les différents types de médicament vendus en pharmacie qui peuvent provoquer des dysfonctionnements érectiles, voire même des pannes sexuelles chez certains sujets. Il est important de noter que ces problèmes intéressent aussi bien la femme que l’homme.

Selon le rapport de L’AFU, les principales classes thérapeutiques qui peuvent engendrer des effets indésirables sur la sexualité comprennent les anti-hypertenseurs, certains anxiolytiques et antidépresseurs, les neuroleptiques et quelques médicaments destinés pour le traitement de la maladie de Parkinson et l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Les anti-hypertenseurs

En principe, les anti-hypertenseurs agissent de la même manière dans l’organisme, en ramenant à la normale la pression sanguine. Cependant, quelques-uns de ces médicaments peuvent réduire considérablement la pression sanguine allant vers l’appareil génital, ce qui provoque la baisse de la quantité de sang qui y circule. Le sujet soumis à ce type de traitement commence alors par avoir des difficultés d’érection. Chez la gent féminine, une forte diminution de la lubrification vaginale est constatée.

Les anxiolytiques et les antidépresseurs

D’après ces spécialistes de la médecine sexuelle, certains anxiolytiques et antidépresseurs risquent également de perturber le désir sexuel. Côté anxiolytiques, ce sont notamment les benzodiazépines utilisées pour faciliter le sommeil et traiter le problème d’anxiété qui peuvent provoquer la baisse de la libido. Les antidépresseurs peuvent également avoir des effets secondaires non négligeables sur la sexualité, tels qu’une éjaculation retardée, une difficulté d’orgasme chez la femme ou encore une diminution de l’érection, dus à la présence de sérotonine dans leurs compositions.

Les neuroleptiques

Le Largactil et les neuroleptiques du même groupe agissent également d’une manière négative sur le comportement sexuel. Déjà, la nervosité initiale de l’individu inhibe ses fonctions sexuelles sans parler de la perturbation provoquée par ces médicaments. Cependant, avant de modifier le traitement, il est toujours nécessaire de mener une certaine analyse afin de constater si le traitement neuroleptique en est la principale cause. Comme il a été mentionné, le trouble sexuel peut être lié avec la maladie psychotique elle-même.

Les autres médicaments

Les substances contenues dans certains médicaments destinés pour traiter la maladie de Parkinson et l’hypertrophie bénigne de la prostate ainsi que les antihistaminiques utilisés pour soigner le rhume et les allergies sont également néfastes pour la sexualité. Consommés à forte dose, ces médicaments provoquent des troubles d’éjaculation. L’individu a, par ailleurs, du mal à trouver du plaisir au cours de l’acte sexuel.

Les principales causes des dysfonctionnements sexuels sont difficiles à identifier. C’est la raison pour laquelle il convient d’en parler à son médecin dès les premières manifestations du symptôme. Les signes peuvent être accompagnés de douleur ou non, d’où la nécessité de mener un bilan.

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez toujours faire des rétroliens et des pingbacks.